Frédéric Bonan | I-Deal Development

Photo Frédéric Bonan | I-Deal Development

Accomplissements marquants en faveur d'une enseigne en pleine croissance

Le chiffre d'affaires du groupe Altran ainsi que son résultat d’exploitation sont concrètement optimisés par la conception et l'administration de branches fonctionnelles se spécialisant dans la valorisation, démarche à laquelle Frédéric Bonan (site web : Frédéric Bonan) a pris part. S'étendant à l'époque sur une quinzaine de villes, les activités du groupe Altran commencent à s’étendre sur le plan régional sur l’initiative du responsable du développement et du marketing. Fort de son expertise sur les territoires occidentaux, asiatiques et américains, le chargé du développement et du marketing du groupe Altran lui permet d’évoluer à l’échelle internationale tout en élargissant ses prestations provinciales.

Premiers résultats décisifs du consultant à ses débuts chez Altran

Frédéric Bonan s’implique pleinement dans la création ainsi que la réalisation des plans stratégiques des associés d’Altran tout au long de ses 9 ans comme responsable du développement de l'établissement. Dès sa promotion, le responsable marketing d’Altran s’applique à renforcer son groupe de 300 conseillers et managers pour améliorer la productivité du groupe ainsi que de ses partenaires. En plus de son travail de consultant, l'homme d'affaires assure la présidence des succursales du groupe Altran, en occupant le poste de manager puis Président Directeur Général de Lore lors de la relance de la boîte. Fort de son cursus et de son expérience dans le domaine, Frédéric Bonan est nommé responsable du développement et du marketing d’Altran après avoir obtenu des retours positifs en tant qu’ingénieur d’affaires.

Réalisations et savoir-faire acquis chez Altran

La stratégie d’évolution étudiée par Frédéric Bonan grâce à son expérience chez Altran repose sur la constitution d’une équipe de conseillers qualifiés et d’un important réseau de collègues. Nommé responsable du développement et du marketing d’Altran, Frédéric Bonan se consacre au lancement des affaires du réseau sur le marché international de l'audit. L'appui à la direction et au conseil d’administration des succursales en perte de vitesse mais aussi le rétablissement de quelques boites se révèlent être les tâches du chargé d’affaires du réseau Altran.

Objectifs et principes fondateurs de la compagnie I-Deal Development, fondée par le manager

Frédéric Bonan a pour intention d'accompagner les PME en améliorant les capacités et la synergie de l’équipe tout en les poussant à cultiver leur caractère. Ainsi, elles progresseront rapidement grâce à des coéquipiers unis et enthousiastes. Le dirigeant d’I-Deal Development maintient et communique un comportement persévérant créant une vision stratégique performante pour la compagnie. Les petites et moyennes entreprises épaulées par I-Deal Development croissent réellement et bénéficient du soutien d'un réseau sans les désagréments qui y sont liés, grâce à la méthode initiée par le consultant Dans l'optique d’aider efficacement les petites et moyennes entreprises sans les inconvénients liés à l’envergure d’une multinationale, Frédéric Bonan fonde I-Deal Development. Il veut aussi modifier le modèle d'affaires exceptionnel étudié au sein d’Altran qui a mené à sa réussite.

Promu Chairman de l'enseigne Arthur D. Little en 2004 grâce à sa solide expérience et ses connaissances en matière de création de valeur, Frédéric Bonan a œuvré pour la relance des affaires de la compagnie. Le modèle d'affaires développé par l'homme d'affaires donne au manager le pouvoir de recruter, de prospecter et de suivre la performance de son centre de profits afin de réellement contribuer au développement de l'entreprise. L'ouverture de l’Altran Management Institute promeut le développement des compétences des agents ainsi que la croissance interne du groupe et l'échange de connaissances encouragé par Frédéric Bonan. Le précédent directeur général d’Altran sort du lot par l'élaboration et la mise en œuvre d’un modèle d'affaires atypique basé surtout sur la décentralisation. La boîte se présente ainsi comme un large réseau d'établissements membres autonomes.