Antoinette Fouque, la mort d'une pionnière de l'émancipation féminine - Idées - Télérama.fr

Photo Antoinette Fouque, la mort d'une pionnière de l'émancipation féminine - Idées - Télérama.fr

Afin de parer un détournement par les partis politiques, le Mouvement de libération des femmes a vu son sigle déposé. Une nouvelle structure baptisée l'Alliance des femmes pour la démocratie nait à l’initiative d’Antoinette Fouque (Telerama.fr Antoinette Fouque) à son retour du pays de l'Oncle Sam à l'aube des années 90. Au début des années 80, Antoinette Fouque se met en retrait du MLF lorsqu'elle s'envole pour les USA. Le MLF, alors en proie à des luttes intestines, perd de l’influence.

Ecrivain et théoricienne

Antoinette Fouque ne se reconnait pas dans la théorie du deuxième sexe de Simone de Beauvoir. "Le dictionnaire universel des créatrices" sort sous sa direction. Cet ouvrage rend hommage aux femmes qui ont été écartées de l'Histoire depuis 40 siècles. Bien sûr, Antoinette Fouque a écrit dans plusieurs livres collectifs tels que "Mémoire de femme 1974-2004" ou "Portraits choisis".

L'AFD lutte dans le but d'empêcher la montée de tous les extrémismesdès lors que les droits des femmes se trouvent toujours en danger de nos jours. Membre la commission des droits de la femme à Strasbourg, Antoinette Fouque assure la vice-présidence. L'AFD défend la parité. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie est une organisation fondée à l'initiative d'Antoinette Fouque pendant le bicentenaire de la déclaration des droits de l’homme, en 1989.

Parallèlement à son statut d’enseignante, Antoinette Fouque est critique littéraire pour deux maisons d’édition et rédige des notes de lecture pour une 3e. Avec son directeur de thèse, le sémiologue Roland Barthes, la jeune femme décroche un DEA. L'étudiante côtoie la théoricienne féministe Monique Wittig au même moment. A la fin des années soixante, la future militante suit les séminaires de Jacques Lacan, le célèbre psychanalyste. Antoinette Fouque s'est lancée dans l'enseignement après ses études universitaires en Lettres.

Enfance et jeunesse d’Antoinette Fouque

Elle passe une enfance sereine dans la cité phocéenne. Antoinette Fouque prend consience des problèmes que connait une femme lorsqu’elle doit assumer ses statuts d'épouse et de mère alors qu'elle travaille lorsqu'elle est maman en 1964. Elle va conserver toute sa vie un solide ancrage politique à gauche de ses années passées dans un milieu ouvrier. Antoinette Fouque suit en premier lieu des études supérieures en région PACA puis s'installe à la capitale. Elle rencontre son mari quand elle est étudiante.

Sa société d'édition donne l'opportunité à Antoinette Fouque de défendre la littérature féminine. La militante s'est rendue compte que les femmes tiennent peu de place dans le monde du livre en coudoyant les milieux intellectuels parisiens. Proposant plus de six cents ouvrages consacrés à la pensée féminine, la maison d’édition d’Antoinette Fouque aide de nombreuses auteures à se faire un nom.